Un cachet historique

Entre 1790 et 1820, plusieurs immigrants d’origine britannique s’établissent à la Rivière-du-Chêne. Des pasteurs de l’Église presbytérienne commencent à desservir la mission de Saint-Eustache à partir de 1818. En 1842, le révérend David Shanks vend une partie de sa propriété aux syndics de l’Église presbytérienne. Le terrain sert d’abord de cimetière. Vers 1848, la première église y est bâtie. Le 17 avril 1910, un incendie détruit l’édifice, aussitôt reconstruit. En 1923, on bâtit, à l’arrière, une allonge servant d’école. En 1925, l’église devient la « Trinity United Church ». Celle-ci fermera définitivement ses portes en 1970. En 1980, la Ville de Saint-Eustache fait l’acquisition du bâtiment pour le convertir en salle de spectacle qui est, depuis lors, rebaptisé « Centre d’art La petite église ».

 

Une popularité croissante

La popularité croissante du Centre d’art La petite église et l’augmentation du nombre de spectacles ont amené la Ville de Saint-Eustache à procéder à des travaux d’agrandissement, en 1999, ce qui doubla sa capacité d’accueil à deux cents places.